Un ami nous a quitté

Eugène Vicat

Eugène Vicat, dit le « Gène », est né il y a 86 ans aux Bouilleaux, à Viriville, où il est resté toute sa vie. C’était un sage, un homme discret, un « sans bruit », comme disent les anciens.

Eugène Vicat a consacré sa vie à s’occuper de la terre: cette terre qu’il a travaillé, labourée; semée, récoltée. Cette terre qui lui a donné les valeurs du travail, de la solidarité. Il était un passionné de la nature: les oiseaux, les fleurs, la forêt, la chasse, les champignons…. faisaient de lui un livre ambulant. Et pour penser encore plus aux autres, Eugène s’est investi dans la vie du village où il a été élu municipal à de nombreuses reprises, ainsi que dans le monde agricole avec les fêtes rurales, les dossier de zone de Piémont ou de montagne ou encore le drainage des terres.

Toute sa vie, Eugène Vicat a lutté contre la maladie. Cette spondylarthrite qui le faisait tant souffrir, il savait la cacher par son humour, sa disponibilité, son amitié.

Et quand est venue la retraite, un artiste s’est révélé . Eugène Vicat a été spécialiste de l’histoire locale en patois. Il a écrit de belles phrases sur le bois. Des planches qu’il a léguées à l’association « Les Mots du Gène », qui a pour but de transmettre son héritage.

« Ke to fa mon Gène, to alla regagna ta familla, to va bian nous manqua ! »

(Qu’est-ce que tu as fait mon Gène, tu es allé rejoindre ta famille, tu vas bien nous manquer!).

Eugène notre Ami
Eugène Vicat un fidèle Adhérent au Club

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s